Mon espace
FPCI Immo Remploi

Éligible au 150-0 B ter

Réservé aux professionnels ou aux personnes investissant au minimum 100 000 €

Objectif du Fonds

IMMO REMPLOI offre aux personnes morales en situation de report d’imposition de plus-values de cession d’entreprises (article 150-0 B ter du Code Général des Impôts) un moyen de remployer leur produit de cession tout en bénéficiant d’un accès unique à l’immobilier résidentiel dans les grandes métropoles françaises.

« En France, la taille des ménages se réduit et leur nombre progresse rapidement en raison de l’augmentation de la population, de la décohabitation liée aux divorces et de la hausse de l’espérance de vie. Ce phénomène généralisé se traduit par un manque critique de logements dans les grandes métropoles françaises. En parallèle, en sortie de crise, dans un contexte de taux d’intérêt bas et de rendements locatifs résilients, l’appétence historique des Français pour la pierre ne faiblit pas. »

Karine Alet
Directrice Générale Associée – Real Estate

C’est pourquoi nous vous proposons le FPCI Immo Remploi, conçu spécifiquement pour répondre aux problématiques liées au 150-0 B ter.

 

Je souhaite être rappelé(E)

 

Stratégie d'investissement

Points clés

  • Un Fonds éligible au 150-0 B ter ;
  • Un portefeuille d’opérations de promotion immobilière et de réhabilitation offrant des risques jugés maîtrisés grâce à leur stade d’avancement et à la qualité de leurs emplacements ;
  • Un objectif de rendement net de frais de 7% par an(1) ;
  • Une liquidité à 6 ans, prorogeable 1 an.

(1) Ce rendement n’est pas garanti.

Avertissements & Risques

Nous attirons votre attention sur le fait que les demandes de rachat de parts sont bloquées 6 ans pouvant aller jusqu’à 7 ans, sur décision de la Société de Gestion. Le FPCI est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers.

Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce FPCI décrits à la rubrique « Profil de risques » du Règlement.

L’Autorité des Marchés Financiers (l’« AMF ») attire l’attention des souscripteurs sur le fait que le présent Fonds Professionnel de Capital Investissement n’a pas été soumis à l’agrément de l’AMF. Le Fonds peut donc adopter des règles de gestion spécifiques.

L’attention des investisseurs potentiels est attirée sur le fait qu’en application de l’article 423-49, I du Règlement Général de l’AMF, la souscription, l’acquisition, la cession ou le transfert des Parts, directement ou par personne interposée, est réservé aux investisseurs suivants (un « Investisseur Averti ») :

1- Les investisseurs mentionnés aux articles L. 214-160 et L. 214-144 du Code monétaire et financier, et notamment :

  • La Société de Gestion, ses dirigeants, salariés ou personnes physiques agissant pour le compte de la Société de Gestion ;
  • Les investisseurs professionnels visés à l’article L. 533-16 du Code monétaire et financier ;
  • Les investisseurs professionnels étrangers appartenant à une catégorie équivalente sur le fondement du droit du pays dans lequel est situé leur siège ;
  • Les investisseurs visés à l’article 423-49 du Règlement Général de l’AMF, tels que mentionnés aux paragraphes 2 à 4 ci-dessous.

2- Les investisseurs dont la souscription initiale est supérieure ou égale à cent mille (100 000) euros ;

3- Les investisseurs, personnes physiques et morales dont la souscription initiale est d’au moins trente mille (30 000) euros et répondant à l’une des trois conditions suivantes :

  • Ils apportent une assistance dans le domaine technique ou financier aux sociétés non cotées entrant dans l’objet du Fonds en vue de leur création ou de leur développement ;
  • Ils apportent une aide à la Société de Gestion du Fonds en vue de rechercher des investisseurs potentiels ou contribuent aux objectifs poursuivis par elle à l’occasion de la recherche, de la sélection, du suivi, de la cession des investissements ;
  • Ils possèdent une connaissance du capital investissement acquise en qualité d’apporteur direct de fonds propres à des sociétés non cotées ou en qualité de souscripteur soit dans un FCPR ne faisant pas l’objet de publicité et de démarchage, soit dans un fonds professionnel spécialisé, soit dans un fonds professionnel de capital investissement (ou anciennement FCPR à procédure allégée), soit dans une société de capital-risque non cotée.

4- À tous autres investisseurs dès lors que la souscription ou l’acquisition est réalisée en leur nom et pour leur compte par un prestataire de services d’investissement agissant dans le cadre d’un service d’investissement de gestion de portefeuille dans les conditions fixées au I de l’article L. 533-13 du Code monétaire et financier et à l’article 314-11 du Règlement Général de l’AMF.

Toute personne qui souscrit ou acquiert des Parts ne peut céder ou les transmettre qu’à d’autres investisseurs appartenant à l’une des catégories précitées dans les modalités et conditions prévues par le Règlement. La Société de Gestion s’assure que les souscripteurs ou acquéreurs de Parts A, sur la base des informations et déclarations qu’ils fournissent, répondent à la définition d’Investisseurs Avertis.

L’INVESTISSEMENT DANS LE FPCI IMMO REMPLOI PRÉSENTE DIFFÉRENTS RISQUES TELS QUE LES RISQUES INTRINSÈQUES LIÉS À L’INVESTISSEMENT EN PME NON COTÉES OU LES RISQUES LIÉS AUX SECTEURS DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE ET DU MARCHAND DE BIENS.

  • RISQUE DE PERTE EN CAPITAL

L’investissement dans IMMO REMPLOI ne bénéficie d’aucune garantie en capital sous quelque forme que ce soit. L’investisseur peut donc être amené à perdre jusqu’à l’intégralité de son investissement.

  • RISQUE DE RENDEMENT

L’objectif de rendement est mentionné à titre indicatif et n’est pas garanti. Il dépendra notamment de la qualité des projets sélectionnés, de leur bon déroulement et des accords qui seront conclus avec les opérateurs.

  • RISQUE LIÉ AU SECTEUR D’ACTIVITÉ

Toute dégradation de la situation financière du promoteur immobilier ou du marchand de biens impliqué sur une opération financée par le Fonds pourra avoir des conséquences sur la performance de l’investissement du Fonds. En outre, malgré tout le soin pris par l’équipe de gestion dans la sélection des opérations financées, elles peuvent avoir fait l’objet d’une analyse erronée. Les opérations financées peuvent ne pas rencontrer le succès commercial escompté et/ou subir des dépassements de coûts, impactant la marge des opérations et par conséquent la performance de l’investissement du Fonds. Par ailleurs, le financement d’opérations de promotion immobilière ou de marchand de biens est par nature peu ou pas liquide et est soumis à une période de blocage allant de 12 à 24 mois selon les programmes (estimation donnée à titre indicatif sous réserve du bon déroulement du processus de commercialisation et de construction des lots et qui ne peut être garantie). La durée du Fonds devrait donc en principe permettre de financer deux à trois cycles successifs d’opérations de promotion immobilière ou de marchand de biens.

  • RISQUE DE CONCENTRATION

Le portefeuille du Fonds est exposé à un risque de concentration du fait du nombre d’opérations projeté compris entre 5 et 10 par cycle et d’une stratégie d’investissement ciblant exclusivement le secteur immobilier.

  • RISQUE DE LIQUIDITÉ

Le Fonds détiendra principalement des titres qui ne sont pas admis aux négociations sur un marché d’instruments financiers, dont la liquidité peut être faible ou inexistante. Il ne peut donc être exclu que le Fonds puisse éprouver des difficultés à céder ou se faire rembourser ses participations dans les délais et prix souhaités ou initialement envisagés.

Il est précisé que les demandes de rachat de parts du Fonds sont bloquées pour une durée minimale de 6 ans, pouvant aller jusqu’à 7 ans sur décision de la société de gestion, sans possibilité de sortie avant la fin de cette durée. Le Fonds présente un risque de perte en capital. Le Fonds sera exposé au risque de retournement du secteur immobilier, n’étant pas exposé à d’autres secteurs économiques. En outre, la performance du secteur ne préjuge pas de la performance des sociétés qui composeront l’actif du Fonds.